Reconversion professionnelle : les 8 étapes à ne pas manquer !

Si vous vous posez la question comment faire une reconversion professionnelle ? Suivez notre site qui est un guide complet sur la reconversion professionnelle qui fait désormais partie du monde entrepreneurial moderne : changer de vie professionnelle. Cette démarche peut être volontaire et voulue, tout comme elle peut être subie. Dans tous les cas, elle conduit à un changement de statut ou de métier au cours d’une carrière. Elle se traduit par une prise de conscience, un nouveau départ, un choix audacieux et remarquable qui contribue à reprendre sa vie en main, en aspirant à de nouveaux projets.

Quelles que soient les raisons qui influencent cette réorientation professionnelle, une démarche structurée et bien pensée s’impose. L’accompagnement et l’aide d’organismes de formation et de financement s’avèrent également indispensables pour réussir une reconversion professionnelle.

Pourquoi projeter une reconversion professionnelle ?

 

Chaque projet de reconversion professionnelle se justifie par des objectifs définis, des idéals à atteindre. La plupart résultent d’un sentiment de saturation vis-à-vis de la situation professionnelle actuelle. Pour déceler un besoin de changer de vie professionnelle, faire un constat du mal-être est incontournable. Le repérage des signaux aide à mieux comprendre le malaise, à trouver des solutions à cette incohérence professionnelle et à agir en conséquence.

De nombreux facteurs sont à l’origine de ce désir de changement :

  • Vous recherchez un travail moins routinier, qui donne un sens à votre vie et qui vous permet de vous accomplir personnellement ;
  • Votre métier ne correspond plus à vos aspirations. Le salaire est peu satisfaisant. Et l’absence d’opportunités d’évolution au sein de l’entreprise se fait ressentir ;
  • Vous désirez changer d’air car l’ambiance délétère au sein de l’équipe de travail ne vous convient plus ;
  • Votre employeur vous propose des contrats de travail à court terme ;
  • Vous êtes confronté à une faillite, un licenciement, une difficulté à trouver un emploi avec votre formation initiale, à un manque de débouchés dans votre zone géographique ;
  • Vous êtes inapte à remplir vos fonctions suite à des soucis de santé, un changement dans votre vie personnelle, des progrès technologiques, à une mobilité professionnelle subie ou volontaires ;
  • Vous souhaitez accumuler les expériences professionnelles, dans le but de bonifier votre curriculum et au final décrocher le métier de vos rêves ;
  • Vous souhaitez matérialiser un rêve, un projet qui vous tient à cœur ou une ambition secrète.

Quelle que soit la raison de la démarche, gardez à l’esprit qu’une reconversion doit apporter un nouveau souffle à votre carrière.

Reconversion professionnelle => Comment se reconvertir

Pour une réorientation professionnelle, réaliser un bilan de compétence

 

changer de metierFaire le point sur son parcours professionnel est la première étape d’une reconversion professionnelle. Cela consiste en un bilan de compétence qui permet de :

  • identifier vos atouts,
  • mettre en avant vos compétences personnelles et professionnelles,
  • distinguer vos lacunes,
  • cerner vos aptitudes, motivations et aspirations,
  • évaluer les possibilités de réorientation.

Le but est de parvenir à un projet de changement, à une évolution de carrière concrète. Au cours du processus, il faut également tenir compte de vos activités personnelles. Demandez-vous ce à quoi vous aspiriez lorsque vous étiez encore un enfant ou un adolescent. Cette petite introspection vous permettra de redécouvrir les valeurs qui vous sont chères. Comprenez que le fait de changer de métier constitue un choix et non une résignation.

Un spécialiste de l’évaluation des compétences et de l’orientation, prestataire extérieur à l’entreprise dans laquelle vous évoluez, réalisera obligatoirement ce bilan de compétence. Au court de son travail, il sera accompagné d’un expert de la gestion de carrière qui vous aidera à choisir comment se convertir.

Reconversion professionnelle => Conseil emploi

Reconversion professionnellement : envisager une formation !

 

Pour se reconvertir professionnellement, de nombreux salariés envisagent de recourir à une formation pour adulte qualifiante, qui ajoute de nouvelles compétences à leur parcours. Pour une personne habituée au monde du travail, étudier ou se former peut s’avérer compliqué. Pour leur permettre de décrocher le diplôme de leur choix, de nombreux dispositifs d’apprentissage sont déployés, le plus courant étant la Validation des Acquis par l’Expérience (VAE). Ce dispositif pédagogique lui offre la possibilité de faire valoir son expérience professionnelle et de décrocher une certification professionnelle.

Nombreux sont les organismes qui octroient des formations pour adultes conduisant au VAE.

  • L’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) en fait partie. Regroupant 262 sites de formation et 190 sites d’orientation, cette association très influente ouvre la voie à plus de 500 programmes de formation, donnant accès à plus de 300 métiers.
  • Le GRETA (Groupements d’établissements publics locaux d’enseignement) propose également des actions de formation continue et payantes au sein de ses 210 antennes à travers la France. L’entreprise dans laquelle vous évoluez peut financer ces formations dans le cadre d’un programme de reconversion.

Pour trouver d’autres alternatives de formation, il convient de se renseigner auprès du Commerce national des Arts et Métiers (Cnam), des Chambres du Commerce et de l’Industrie (CCI) et des chambres des métiers et d’agriculture de votre département.

Reconversion professionnel =>  Formation reconversion

Bien structurer et anticiper sa reconversion professionnelle

 

se reconvertirSi vous envisagez de trouver un travail et changer de profession, vous devez prendre en considération tous les détails pratiques qui marqueront votre parcours. Une bonne organisation est cruciale. Vous devez également vous poser les bonnes questions pour une meilleure évaluation de votre démarche. Si vous avez une famille, pensez à inclure votre conjoint et vos enfants dans cette aventure. La validation de votre projet par la famille constituera le soutien nécessaire pour préserver votre motivation initiale. Ce sera une manière de considérer des détails que vous n’aurez jamais envisagé seul, tels que votre travail et celui de votre conjoint, vos ressources financières, votre changement de région.

Vous devrez également penser au moyen de réaliser votre projet de reconversion professionnelle et de choisir la meilleure transition.

  • Faudra-t-il prendre un congé sabbatique ?
  • Sera-t-il question de démission ou de rupture conventionnelle ?
  • Prenez également le temps de vous renseigner sur les démarches à suivre pour le type de formation que vous choisirez.

Dans cette démarche de reconversion professionnelle, l’anticipation est la meilleure manière de trouver des alternatives de travail. La manière dont chacun appréhendera ce changement influera sur le temps qu’il faudra pour les différentes étapes de reconversion. Il est possible que certains souhaitent que la concrétisation de leur projet se fasse vite, tandis que d’autres préfèrent avoir plus de temps pour préparer toutes ces étapes.

Dans tous les cas, l’établissement d’un rétro-planning contribuera à une bonne gestion du temps et de toutes les contraintes. Reportez-y votre plan d’action, toutes les étapes importantes ainsi que les délais de réalisation. Vous identifierez ainsi facilement les opérations prioritaires.

Reconversion professionnel => Conseil reconversion

Explorer l’environnement socio-économique avant une reconversion professionnelle

 

L’exploration de l’environnement socio-économique de la profession que vous envisagez d’embrasser est nécessaire avant de prendre la décision de se reconvertir professionnellement. Dressez un état des lieux de tous les secteurs d’activité, des métiers et des entreprises dans les zones géographiques où vous projetez votre reconversion professionnelle. Pour aller plus vite, consultez les sites internet des conseils régionaux et des chambres de commerce et de l’industrie à proximité de votre zone géographique.

Une autre alternative pour bien réussir une reconversion professionnel est de tester le travail auquel vous aspirez. Pour ce faire, travaillez en tant que bénévole auprès des professionnels du secteur ciblé. Participez à des stages de découverte ou à des travaux non rémunérés. Vous aurez ainsi la possibilité de croiser des professionnels du secteur de les interroger sur leur quotidien et leur carrière. La confrontation du rêve à la réalité d’un statut ou d’un métier aidera à mieux appréhender le quotidien professionnel.

Vous aurez alors la garantie que les voies que vous avez envisagées sont appropriées. Construisez votre réseau en ligne par le biais de linkedin ou de viadeo qui sont des réseaux sociaux destinés aux professionnels et particuliers.

Changer de métier et réaliser son propre marketing

 

Une fois la démarche pour une reconversion professionnelle accomplie, il reste à réaliser votre propre marketing pour séduire vos futurs interlocuteurs. Au cours de cette étape, vous rencontrerez sûrement des recruteurs, des banquiers, des investisseurs, des accompagnateurs et d’autres professionnels avec lesquels vous parlerez de vous et de votre parcours. Faites bonne figure en améliorant votre marketing personnel.

Pour commencer, mettez votre CV à jour en y faisant transparaître vos atouts, vos compétences et votre récente reconversion personnelle. Mentionnez clairement les formations qui ont permis de prouver comment changer de travail était faisable. Mettez en avant vos capacités d’adaptation, de conversion et votre polyvalence. Accompagnez votre CV d’une lettre de motivation pour démontrer que votre réorientation professionnelle est en parfaite adéquation avec un projet de carrière mûrement réfléchi.

Il convient également de bien préparer sa communication verbale pour se démarquer au cours d’un entretien d embauche. Il faudra montrer que vous êtes en mesure de maîtriser votre futur environnement professionnel. Cela implique plus qu’une simple démarche intellectuelle, plus que de la persuasion. Considérez votre nouveau choix de carrière comme un moteur, une passion. N’hésitez pas à montrer votre détermination et parlez de vos convictions. Abordez votre nouveau métier comme un projet cohérent et réalisable.

Reconversion professionnelle => Fiche métier

Obtenir de l’aide pour le financement de sa reconversion professionnelle

reconversion professionnelleLa question de financement est déterminante dans le cadre d’une reconversion professionnelle. La formation, la recherche d’un nouvel emploi, l’achat ou la location d’un local commercial, le démarrage d’une nouvelle activité… Toutes ces démarches nécessitent autant de frais qu’il convient d’anticiper. Il existe à ce jour de nombreux dispositifs d’aides qui permettent à ceux qui souhaitent se reconvertir de réaliser leur rêve, pour cela adressez vous à un service d’orientation professionnelle. A vous de repérer les sources de financement les mieux adaptées à votre situation.

Au cours de sa démarche de reconversion, un salarié peut financer une formation courte durée grâce à son DIF (Droit individuel à la formation) ou Compte personnel de formation. Dans le cas d’une formation longue, le CIF (Congé individuel de Formation) lui permettra de percevoir 80 à 100 % de son salaire le long de la formation.

De nombreuses régions ont développé un concept d’aide et de financement à tous ceux qui ambitionnent de créer une entreprise. Il peut s’agir d’accompagnement par des professionnels, d’aides matérielles via l’octroi ou le prêt de locaux ou d’aides financières pour l’embauche et l’implantation. La plupart des régions sont dotées d’un dispositif global qui regroupe les ressources des pépinières d’entreprises, des CCI et du Conseil Régional, et propose un accompagnement personnalisé. Dans certaines régions par contre, il faudra prendre contact avec chacun de ces organismes.

Reconversion professionnel => Financement reconversion

Se reconvertir : âge idéal et durée du processus

 

L’une des préoccupations des professionnels qui envisagent une reconversion est de connaître l’âge idéal pour cette réorientation. Tout dépend des finalités de la conversion. En général, on retrouve deux pics de reconversion. Entre 25 et 30 ans, on parle de flexibilité. Pour les jeunes, la décision de changer de travail s’explique souvent par l’inacceptation de contrats à court terme ou le désir d’acquérir plus d’expérience. Le second pic concerne les personnes entre 40 et 45 ans.

Au cours de cette période, chacun réfléchit de façon globale sur son choix de vie. Cette reconversion est ainsi justifiée par la recherche d’un meilleur salaire, d’opportunités d’évolution plus attrayantes ou par la quête d’un sens à la vie. C’est pourquoi, les plus de 40 ans se tournent souvent vers la fonction publique, car ce secteur répond mieux à leurs critères d’exigence.

La durée du processus pour se réorienter professionnellement découle de la nécessité ou non d’adhérer ou non à un programme de formation. Dans le cas d’une reconversion sans formation, le processus sera plus court. Il sera possible de trouver un nouveau travail après quelques mois. Dans le cas où une formation est nécessaire pour acquérir des nouvelles compétences recherchées dans le secteur visé, la RECONVERSION PROFESSIONNELLE pourra durer entre 1 et 4 ans.