Comment se renseigner sur votre nouvelle entreprise ?

Lors des entretiens d’embauche, de nombreux recruteurs font face à des candidats qui n’ont pas cru nécessaire de se renseigner sur l’entreprise dans laquelle ils souhaitent intégrer. Pourtant cette étape s’avère essentielle pour savoir répondre aux questions du recruteur et poser les questions appropriées. Se renseigner sur la structure avant l’entretien est d’autant plus crucial si vous ne la connaissez pas. Découvrez la raison et la manière de recueillir des informations sur une structure ainsi les points essentiels à retenir.

Pourquoi se renseigner sur l’entreprise avant un entretien ?

 

Avant de vous contacter pour un entretien d’embauche, le recruteur a déjà pris soin d’analyser votre candidature. Dans la globalité, il sait qui vous êtes et ce que vous attendez. La réciprocité est requise pour donner l’impression que vous connaissez l’entreprise, son environnement et son marché. Montrer au recruteur que vous avez pris la peine de vous renseigner sur l’entreprise peut jouer en votre faveur. Cela témoigne de votre motivation et de vos capacités d’analyse. Votre curiosité sera appréciée puisqu’elle traduit un signe de pro-activité et d’ouverture. D’ailleurs les recruteurs privilégient les candidats qui réussissent à prouver qu’ils comprennent les enjeux et les métiers du secteur.

Posséder un maximum d’informations sur l’entreprise, le secteur et le poste à pourvoir valorise votre candidature. Cela vous aide également à décrypter les questions à poser en entretien.

Comment se renseigner sur une entreprise ?

 

Pour se renseigner sur une société qui reçoit en entretien, la démarche la plus simple est de visiter son site internet, si elle en possède un. En tapant le nom de l’entreprise suivi de sa ville d’implantation dans Google, vous tombeznormalement sur son site officiel dans les premiers résultats de recherche. Le cas échéant, orientez-vous vers le site des Pages Jaunes pour effectuer la recherche l’adresse de son site web via le nom de la société.

Il est possible que le site livre peu d’information concernant l’entreprise. Il convient alors d’exploiter d’autres sources telles que Google Actualité pour recueillir plus d’informations. Vous y découvrirez sûrement des articles de presse sur la société. Le cas échéant, la consultation des Archives est recommandée. Visiter le site Societe.com permet également d’avoir des informations sur le nom des dirigeants ainsi que sur le chiffre d’affaires de la société.

Pour prendre des renseignements sur l’entreprise que vous souhaitez intégrer, il convient également d’en parler autour de vous. Il est possible que des proches – relations, connaissances en poste dans la structure, anciens salarié – détiennent des informations précieuses qui vous seront utiles lors de l’entretien d’embauche. La consultation des brochures institutionnelles constitue également une excellente alternative.

Se renseigner auprès du recruteur sur des informations que vous n’avez pas réussi à obtenir marque un bon point pour vous. Cela témoigne de votre intérêt pour l’entreprise dans laquelle vous souhaiter évoluer.

Les points à connaître sur l’entreprise qui recrute

 

Se renseigner sur l’entreprise au sein de laquelle vous postulez requiert un petit travail de recherche. Qu’il s’agisse d’un grand groupe ou d’une PME, le site officiel de l’entreprise constitue une mine d’information. Vous pourrez y consulter son historique, son organigramme, sa politique RH, ses bilans économiques et sociaux, ou encore la présentation de son activité ou de ses produits.

Certains indicateurs économiques – chiffre d’affaires, résultats récents – permettent de découvrir l’envergure de l’entreprise ainsi que ses ambitions. La connaissance des dernières actualités de l’entreprise traduit votre  intérêt à son égard.

Vous pouvez également chercher des informations sur l’évolution du secteur d’activité de l’entreprise, ses changements de stratégie, son implantation géographique, son appartenance à un groupe, sa date de création ou encore le volume de ses effectifs. La connaissance de ses concurrents permet également d’en ressortie ses points faibles et forts.