Confiance en soi : renforcer là pour être plus fort !

La confiance en soi est l’essence même du développement personnel. Elle s’acquiert dès l’enfance. L’acquisition des compétences, l’affirmation de soi, la reconnaissance par autrui, le sentiment de sécurité… Ce sont autant de facteurs qui créent ce sentiment de confiance. Un manque de confiance chronique ou temporaire représente parfois un obstacle à l’épanouissement personnel et professionnel. Or, pour être respecté dans un univers professionnel concurrentiel, le culot et l’estime de soi s’imposent. Pour renforcer cette confiance en soi, il éloigner toute pensée négative. Certains organismes proposent des formations dans ce sens.

La confiance et le développement professionnel

 

La confiance en soi est essentielle au développement professionnel. Véritable moteur dans la réalisation d’une tâche ou d’une mission laborieuse, elle traduit l’assurance en ses compétences et ses capacités. En ayant confiance en soi, une personne met plus d’audace, de détermination et d’initiative dans le travail qu’elle effectue. Cette notion est centrale à toute relation, humaine ou professionnelle. Elle reflète le respect et l’estime de soi et renvoie une image positive de soi aux autres. Sa construction se base sur les réussites, les échecs, la capacité de réactivité et d’adaptation de chacun.

avoir confiance en soiLorsqu’une personne manque d’assurance, elle éprouve un sentiment d’inconfort qui va le paralyser, voire dissimuler ses qualités si elle doit se présenter à un entretien d’embauche, un rendez-vous d’affaires ou une conversation téléphonique. Ce manque de confiance est souvent associé à de la timidité. Or, la confiance en soi est l’interprétation de la capacité à faire face à une situation déterminée. Sans les compétences nécessaires, vous perdez confiance. Pour retrouver confiance en soi, il faut apprendre à connaître ses forces et ses faiblesses.

Construction de la confiance en soi

 

Le travail sur la construction de la confiance en soi s’articule autour de trois notions :

– Le dialogue intérieur. Il conditionne les comportements. Il faut ainsi remplacer les pensées dévalorisantes et les interprétations abusives par un dialogue plus objectif. Cela favorise un regard plus enthousiasmant et bienveillant sur soi.

– La construction d’une échelle de valeur propre. Cette démarche permet de construire le présent en se détachant du passé. Dans cette optique, repensez les critiques et les ordres des parents et de toute personne qui vous a transmis des croyances qui ont limité votre regard sur le monde et a entretenu un état d’esprit négatif sur vous. Ensuite, construisez vos propres systèmes de croyance, à travers vos valeurs motrices et morales.

– Le passage à l’action. Il est incontournable pour avoir confiance en soi car il justifie les capacités à relever les défis. C’est la suite logique de la prise de conscience et de l’évaluation des talents, des compétences, qualités, ressources mis en œuvre.

Se former pour développer sa confiance en soi et son charisme

 

Pour reprendre confiance en soi, il est conseillé de suivre une formation confiance en soi. Cela consiste en des ateliers théâtre qui contribuent au développement de la confiance en soi dans les situations professionnelles telles qu’une présentation orale, la conduite d’un entretien ou d’une réunion.

Objectifs :

– Travail de la respiration et de l’ancrage du corps,

– Développement de la force de conviction à l’oral,

– Harmonisation de la gestuelle avec la communication verbale,

– Expression orale fluide et développement du sens de l’écoute,

– Gestion des émotions et dépassement du trac,

– prendre confiance en soi et en l’autre.

La formation met à nu les blocages et les ressources inexplorées. Les exercices font appel au corps, la voix, les émotions et l’intellect afin d’améliorer le relationnel quotidien, source d’épanouissement et de performance professionnelles.