Financer une formation en tant que professionnel libéral ou indépendant

Chaque travailleur a besoin d’une formation pour acquérir de nouvelles compétences ou pour renforcer et valider ces expériences acquises. On se pose régulièrement la question : comment financer une formation ? De nombreuses structures sont mis en place pour permettre à l’adulte de suivre une formation si besoin, à partir de sa seizième année jusqu’à sa retraite quel que soit son statut et sa catégorie professionnelle. La question est de savoir comment financer une formation quand l’intéressé est un travailleur indépendant ou s’il exerce une profession libérale ? Des aides à la formation existent, voici ci-dessous un panel d’aide dont vous aurez droit pour le financement formation professionnelle selon votre situation.

Financer une formation : professionnels libéraux et travailleurs indépendants, quelle différence avec les salariés ?

 

Les salariés sont ceux qui bénéficient d’un contrat de travail (CDD, CDI, CDD d’usage) au sein d’une entreprise. Les travailleurs indépendants et les professionnels libéraux exercent leur métier sous leur propre responsabilité ?

  • Les professionnels libéraux sont des non-salariés. Leurs rémunérations sont soit des honoraires soit des usufruits de leurs œuvres artistiques ou intellectuelles. Est professionnel libéral celui qui exerce une profession réglementée (métier dont la déontologie contrôlée : le métier d’avocat, de médecin, de notaire, ou comptable) ou une profession non réglementée autre qu’agricole, artisanale, commerciale et industrielle;
  • Les travailleurs indépendants sont des non-salariés. Leur rémunération est obtenue à partir de la facturation de leur prestation. Est travailleur indépendant une personne qui exerce un travail intellectuel. Le travail indépendant peut être exercé dans le cadre d’une entreprise individuelle (ou d’une entreprise unipersonnelle à responsabilité limité (EURL). Les travaux indépendants abondent dans le domaine de la communication, marketing et informatique au sein desquels est né le freelance.

Comment financer une formation pour un professionnel libéral ?

 

Financer une formation en tant que professionnel libéralAu cours de sa carrière, le travailleur peut être amené à suivre une formation pour obtenir une spécialisation, se perfectionner en tant dirigeant d’entreprise ou simplement pour acquérir une nouvelle compétence. L’intéressé peut ne pas supporter le coût éventuel de ces formations en faisant valoir son droit à la formation. Les travailleurs indépendants et les professionnels libéraux accèdent à ce droit grâce au versement de la contribution formation professionnelle (CFP) effectué au moment  de la retenue exercée par l’URSSAF.

  • Le CFP est obligatoire même si le contributeur ne se sert pas du fond collecté,
  • la contribution est de l’ordre de 0,25 % du CA déclaré pour les professions libérales et 0,2 % pour prestataires de service et les auto-entrepreneurs,
  • la somme correspondant est reversée à un OPCA correspondant pour financer l’éventuelle formation des intéressés.

Travailleur indépendant et professionnel libéral, qui prend en charge le financement formation professionnelle ?

 

Les formations des salariés sont prises en charge par l’OPACIF ou l’OPCA habilité qu’il s’agit d’une formation dans le cadre du CIF ou d’une formation continue du CPF. L’employeur est obligé de verser  à ces organismes de collecte agrée une cotisation destinée à financer la formation professionnel de ses salariés. Par contre, par le simple prélèvement de l’URSSAF, professionnel libérale et travailleur indépendant bénéficient de l’aide financement formation de l’un des organismes suivants :

  • PL : le Fond interprofessionnel de formation des professionnels libéraux est un OPCA chargé de collecter les fonds pour financer la formation professionnelle des travailleurs indépendants ainsi que de leur conjoint-collaborateur.
  • AGEFICE : l’Association de gestion de financement de la formation des chefs d’entreprise s’occupe de la collecte de fond pour le financement des formations des chefs d’entreprise.
  • PM : Fond d’assurance formation de la profession médicale pour les médecins libéraux.

Quelles conditions pour le financement de la formation des travailleurs libéraux ?

 

Les formations inscrites au RNCP, les diplômes d’Etat et les certificats de qualification professionnelle sont susceptibles d’être financés par le CFP. Le professionnel intéressé doit adresser sa demande auprès de l’organisme de collecte concerné. Pour prétendre au financement de sa formation, il doit :

  • avoir le statut professionnel concerné par le financement,
  • être enregistrée auprès de l’AGEFICE ou de l’organisme de collecte où il effectue sa demande,
  • présenter le document attestant la régularité de son versement URSSAF.

La formation professionnelle, un droit méconnu des travailleurs indépendants ?

 

Dans la pratique, quitter un travail freelance pour effectuer une formation de plusieurs heures, voire de plusieurs mois constitue un manque à gagner important pour un freelancer ou un prestataire indépendant et aussi pour un avocat ou un médecin. De plus, son absence se fera ressentir auprès de ses clients qui pourraient bien malgré eux trouver un autre professionnel pour l’intérêt de leur affaire. Ainsi, la plupart des professionnels concernés ne consentent à suivre une formation professionnelle qu’en cas de force majeure. Ainsi, les formations intéressantes pour cette catégorie professionnelle sont :

  • les formations à temps partiel qui permettent une fermeture de courte de durée de leur lieu de travail (formation du soir ou du week-end),

les formations à distance avec une possibilité d’accord concernant les dates des examens ou des tests pour la validation des acquis.