Formation maçon : une étape importante pour devenir un vrai maçon

Sollicité dans la construction, le maçon est appelé aussi bien dans la construction neuve, ainsi que la rénovation, mais également dans les petites réparations. Pour pouvoir maîtriser toutes les techniques de la maçonnerie et respecter les normes en vigueur, une formation maçon est requise.

Formation maçon : que faut-il avoir pour le devenir ?

 

Bien évidemment, une formation maçonnerie est requise pour se présenter en tant que maçon. Elle permet d’apprendre tout ce que le métier englobe. Pour un métier de maçon, il est indispensable de détenir.

Formations à suivre pour devenir maçon :

  • Un CAP maçon qui s’obtient en 2 ans d’études après la 3e. Toutefois, il existe de nombreuses spécialisations comme le constructeur en béton armé, carreleur mosaïste…
  • Un bac pro est aussi accessible dans ce domaine comme : le bac professionnel en technicien du bâtiment pour l’organisation et réalisation du gros œuvre, en travaux publics
  • Un brevet professionnel en maçon, aux métiers de la piscine ou encore en plâtrerie et plaque.

Le maçon devra avoir en outre des qualités essentielles comme l’endurance, car c’est un travail de force. Il doit être précis dans ses mesures et avoir le sens de l’apprentissage, car les techniques évoluent. Il faut aussi savoir qu’il manie énormément d’outils.

Formation maçonnerie  : le travail

 

Le maçon est tout d’abord un ouvrier qui travaille dans la plupart du temps dans un chantier. Il réalise les gros œuvres d’un chantier de construction d’un bâtiment pour divers usages. Il est notamment chargé de mettre en place la fondation, les murs, les sols. C’est un ouvrier multitâche, car il se charge de nombreux travaux.

C’est un métier qui nécessite la maîtrise de nombreux outils à mains ou mécaniques comme la truelle, le niveau à bulle, l’équerre ou encore l’élévateur, la bétonnière et bien d’autres encore.

Salaire du maçon

Le salaire d’un maçon varie bien sur selon son expérience et de la qualité de son travail ainsi que la région ou il exerce. Pour avoir une idée approximative, on dira qu’un maçon gagne entre 2000 et 3800 euros brut par mois.

 

Combien revient le coût d’une rénovation maison ?

 

formation maçon« Quand je serai grand, j’aurai une grande et belle maison ». C’était l’ambition de chacun de nous quand on était petit. Au fil des années, l’image de la belle maison se profile au fur et à mesure dans nos pensées. Arrivé à l’âge adulte ou après le mariage, il est temps de réagir et de concrétiser ce rêve d’enfant.

Acquérir d’un seul coup une belle maison n’est pas à la portée de tout le monde. On peut en acheter une de taille modeste et l’embellir petit à petit, selon ses capacités financières.Le coût d’une rénovation d’une maison dépend du type de travaux à entreprendre et de la surface à réhabiliter. La qualité des matériaux ainsi que le prix de la main-d’œuvre influent aussi sur le montant du budget à allouer à un projet. Pour prioriser les travaux à effectuer dans une nouvelle acquisition, il faut se fier aux conseils des diagnostiques immobiliers dont l’intervention est obligatoire dans les transactions immobilières.

Vous aurez sans doute besoin de rénover la plomberie existante, l’installation électrique si elle ne répond plus aux normes, les fenêtres… Pour cela, il est intéressant de jeter un œil sur le tarif plombier, prix maçon ou bien le tarif d un carreleur…

Pour un petit budget, il ne faut pas attendre trop longtemps pour démarrer les travaux. Une construction mal entretenue risque de s’effondrer à la longueur du temps. En outre, les prix des matériaux de construction augmentent d’un jour à un autre et vous risquez de vous trouver dans une impasse.

A titre d’illustration, la hausse à 10% de la TVA appliquée aux projets de rénovation a entraîné une nette augmentation des tarifs de rénovation (tous types de projets confondus, mis à part les rénovations énergétiques). Cette taxe était à 7% en 2014. Pour les travaux liés à l’énergie, la TVA appliquée est de 5.5% pour cette année.

Les travaux de rénovation simple

 

formation maçonEn attendant de faire mieux, on peut faire des petits travaux dès l’acquisition d’un bien immobilier. Revisiter la décoration intérieure du séjour, remplacer des carreaux cassés du couloir, donner un coup de fraîcheur à la peinture intérieure ou remplacer le faux plafond d’une chambre font partie des travaux de rénovation simples. Ce sont des projets dont les coûts ne dépassent pas 300€.

Voici quelques idées de prix moyens de rénovations simples d’un appartement. Ils sont donnés à titre indicatif et peuvent changer d’une région à une autre, selon le profil du professionnel.

  • Pour le renouvellement des carrelages, il faut compter environ 25€ le m² pour des carreaux de qualité moyenne. On peut aussi acheter du linoléum à 10€/m² pour remplacer la moquette défraîchie du séjour.
  • Un coup de peinture donne plus de clarté dans les pièces à vivre. Le prix minimum de 1 litre de peinture acrylique est de 12€. Cette quantité suffit largement pour badigeonner une surface de 10 m².
  • Le prix d’un isolant thermique varie de 3 à 10 €/m². Le tarif est différent suivant la matière et l’épaisseur de la plaque.

Grâce à ces petits travaux, la vieille maison dont vous avez hérité sera plus décente et agréable à vivre. Après tout cela, il faudra se tourner vers les choses sérieuses et attaquer les gros travaux.

Vous voulez que votre intérieur soit plus douillet et vous aimeriez connaître le coût de rénovation d’une maison ? Vous venez d’hériter d’une vieille maison et vous voulez savoir les tarifs de rénovation appliqués dans la région afin de la remettre en état ? Lisez les conseils suivant afin d’en savoir davantage sur ces sujets.

Comment financer le coût de rénovation d’une maison ?

 

Avoir une grande et belle maison est peut-être le rêve d’enfant que vous voulez matérialiser. Vous pouvez le concrétiser avec vos économies et les aides de l’Etat et des organismes financiers.

Les banques et les organismes de crédit allouent des prêt à taux zéro pour les grosses rénovations ainsi que la possibilité du prêt perso rénovation pour les petits travaux. Consultez votre banque et renseignez-vous sur les différents types de crédit immobilier qui sont adaptés à votre projet. N’hésitez pas de consulter les services des compagnies concurrentes. Cette perspective permet d’étaler dans le temps le coût de rénovation de votre maison.

Les crédits d’impôts ou les subventions communales peuvent aussi réduire les prix de rénovation d’une maison qui sert de résidence principale. Demandez des informations  sur ces sujets auprès de votre mairie. Dans tous les cas, exigez des factures en bonne et due forme pour votre déclaration de revenus. Faites le bon choix des matériaux et des professionnels  pour que votre belle et grande maison ne soit plus un rêve.

Pour que vous n’ayez pas de mauvaises surprises sur vos futurs frais, il est conseillé de faire appel à un devis travaux rénovation en ligne gratuit en stipulant bien la nature de vos prochaines rénovations.