8 questions les plus fréquentes d’un entretien d’embauche !

L’entretien d’embauche constitue l’unique chance pour un candidat de marquer des points auprès d’un employeur potentiel. Une bonne préparation aide à anticiper les questions du recruteur et de répondre aux questions pièges et embarrassantes sans hésitation. Les réponses seront décisives car elles révéleront le caractère, la personnalité, les préférences, les habitudes, les points forts et faibles du candidat. Voici les questions les plus fréquentes en entretien d’embauche auxquelles personne ne peut échapper. L’honnêteté est de mise à chaque réponse.

8 questions courantes d’un entretien d’embauche

 

1   Parlez-moi de vous

 

En général, un recruteur démarre un entretien en disant « Parlez-moi de vous… ». Le but de cette invitation est de créer un climat de confiance, de vous mettre à l’aise pour que vous puissiez parler de vous. Le recruteur souhaite analyser la manière dont vous vous exprimez pour mieux vous connaître, pour mieux cerner votre personnalité. Il ne s’agit pas ici de présenter votre biographie, mais les points les plus intéressants de votre parcours professionnel. Au cours de votre exposé, le recruteur peut vous interrompre en vous demandant des explications ou la raison d’un agissement. Il veut se rendre compte à quel point vous êtes imperturbable et que maîtrisez le sujet.

2   Pourquoi vous-intéressez-vous à notre société en particulier ?

Cette question à poser lors d un entretien d’embauche permet au recruteur de vérifier si vous avez au préalable fait des recherches sur l’histoire, la politique, la vision et les orientations de l’entreprise. Gardez en tête que la personne en face de vous en sait plus que vous. Aussi, soyez concis dans vos réponses. Si vous réussissez à faire le lien avec vos points forts et les points clés de votre qualification, vous aurez passé le test. Vous pouvez laisser entendre que l’entreprise a autant besoin de vous que vous de lui. Parlez de l’environnement de travail, de vos projets.

3   Pour quelle raison souhaitez-vous quitter votre emploi actuel ?

Ici, le recruteur souhaite connaître les éléments qui vous motivent et qui vous incitent à quitter une entreprise. Il cherche à savoir si vous êtes persévérant ou si vous abandonnez dès que des difficultés se présentent. Si votre départ d’une entreprise est dû à des conflits internes, il convient de ne pas le mentionner. Evitez également de dénigrer vos anciens employeurs et collègues. Expliquez plutôt que vous recherchez de nouveaux challenges, de nouveaux objectifs professionnels à réaliser.

 

4   Quels sont vos points forts et points faibles ?

 

Il s’agit d’une question piège que les recruteurs se plaisent à poser en entretien d’embauche. Il convient ici de montrer que vous avez suffisamment de recul pour discerner vos qualités et vos défauts. Afficher un comportement trop sûr est à proscrire. Montrez plutôt que vous êtes fiable, capable de réagir avec réserve, humilité et circonspection. Mentionnez comment vous réagissez face à une situation stressante. Lorsque vous décrivez vos défauts, abordez les mesures à prendre pour les corriger. Sachez qu’une sincérité trop prononcée peut pousser le recruteur à refuser votre candidature. Aussi, la prudence est recommandée.

 

5   Quelles sont vos perspectives professionnelles à court, moyen et long terme ?

 

En posant cette question lors d un entretien, le recruteur souhaite savoir si vous avez des projets professionnels concrets, si vous réfléchissez à vous futur. Votre réponse doit à la fois laisser transparaître votre ambition, votre réalisme et votre humilité. Votre discours doit par ailleurs s’inscrire dans le cadre des besoins de l’entreprise. C’est à travers votre réponse que le recruteur va évaluer si vous partirez dans l’entreprise au bout de 6 mois.

6   Pourquoi pensez-vous être la personne idéale pour cet emploi ?

Parmi les questions les plus fréquentes en entretien d’embauche, celle-ci permet au recruteur d’analyser votre réaction. Au moment d’y répondre, il est impératif de garder le calme. Faites le lien avec les éléments descriptifs du poste, votre qualification et les aspects de votre profil. Indiquez également que vous avez la capacité d’intégrer leur culture d’entreprise.

7   Combien aimeriez-vous gagner ?

Une autre question à poser lors d un entretien est celle relative au salaire. Il convient de s’y préparer dès le premier entretien. Le moment venu, il serait plus judicieux de proposer une fourchette de prix au lieu d’un montant précis. Pensez toujours à justifier votre proposition en vous référant à votre qualification. Attendez-vous également à une éventuelle négociation puisqu’un recruteur n’accepte pas d’emblée une proposition de salaire si son budget est insuffisant.

8   Que faites-vous de vos temps libres ?

En posant cette question lors d un entretien, le recruteur semble vouloir détendre l’atmosphère. Il convient cependant de rester prudent puisqu’il continue à vous analyser et à tenter de cerner votre personnalité. Répondez toujours avec professionnalisme pour donner une image dynamique et positive de vous-même. Pesez bien les mots que vous utilisez puisqu’un recruteur tire systématiquement des conclusions de vos dires. S’en tenir à la vérité est indiqué.