Commissaire de police : fiche et metier

Commissaire de police est un métier de gestion, de direction et de coordination. Aux termes d’une formation, il a la possibilité de choisir une spécialisation. Le commissaire de police doit être capable d’orienter une équipe, organisé et efficace. Le commissaire de police doit être capable d’orienter une équipe, organisé et être très efficace. Il faut avoir été admis à un concours très restrictif, puis nommé à l’issue de deux années de formation. 

Que faut-il savoir sur le métier de commissaire de police ?

 

Le métier de commissaire de police n’est pas facile. Toutefois c’est un travail passionnant qui est loin de la routine. Certaines situations obligent le commissaire à porter une arme. Le danger est presque son quotidien. Il vit souvent des situations à risque. Il est soumis également à une pression constante, car les dossiers complexes ne sont pas rares et il a aussi l’obligation de résultat. Le stress est ainsi très présent dans ce métier.

Plusieurs qualités sont indispensables, voire même obligatoire pour devenir un commissaire de police. Il doit avoir de l’autorité pour pouvoir gérer son équipe et mener à bien les enquêtes. Dans de nombreux cas, il est contraint de prendre une décision immédiate par conséquent il se doit d’être réactif, tout en ayant un sens d’analyse rapide et aiguisé.

Il faut souligner que dans chaque situation, l’imprévisible est omniprésent. Un commissaire de police doit avoir le sens de la communication et du relationnel. Souvent, il collabore avec d’autres corps de métiers comme le préfet, les élus, le procureur, les organismes en tout genre et aussi avec le grand public. Dans le travail qu’il effectue, les différentes procédures pénales sont courantes.

Des compétences juridiques en plus d’une bonne culture générale sont nécessaires. Pour ceux qui veulent s’y lancer, il faudra se préparer psychologiquement, car le danger n’est jamais loin. De même, certaines situations peuvent être très éprouvantes.

Devenir un commissaire de police

 

Commissaire de policePour accéder au métier de commissaire de police, il faut remplir certains critères :

  • Être âgé de 35 ans au maximum
  • Détenir un bac+5, l’option droit est très sollicitée

Il existe des instituts qui proposent des cours de préparation. Ils sont ouverts aux détenteurs d’un master. L’École Nationale supérieure de police ou ENSP dispensent ce type de cours. Il est aussi possible d’intégrer des instituts d’études judiciaires. Outre ces critères, il faut passer par un concours de commissaire de police.

Une fois le concours réussi, les candidats passent par une formation d’une durée de 2 ans. Elle inclut la théorie et la pratique. Durant ces deux années, les élèves perçoivent une rémunération. Pour être des titulaires de poste, ils deviennent d’abord des commissaires de police stagiaires pour un an. Il faudra ensuite être convaincant pour pouvoir définitivement le devenir.

Le travail d’un commissaire de police

 

Le commissaire de police a plusieurs fonctions. Il peut être affecté soit à la police judiciaire soit à la sécurité publique.

S’il est en charge de la sécurité publique, ses responsabilités sont :

  • L’encadrement des officiers qui mènent les enquêtes. Il doit établir au préalable les objectifs et répartir efficacement les moyens humains et matériels dont il dispose. Il effectue une bonne coordination avec son équipe pour le suivi des opérations et des recherches notamment celles qui sont menées sur le terrain.

  • Pour que ses actions soient efficaces, il doit apporter le soutien nécessaire à son équipe. Une bonne orientation garantit l’atteinte des objectifs mis en place.

  • Il peut aussi mener des opérations de grande importance et il a la lourde tâche de faire des choix décisifs.

S’il est affecté à la police judiciaire :

  • Il a sous sa direction une équipe

  • Il prend part aux enquêtes qui lui sont affectées

Les affaires prises en charge par un commissaire de la police judiciaire sont assez nombreuses. On peut citer en outre le terrorisme, le proxénétisme, le trafic d’armes et de stupéfiants et bien d’autres encore.

Le commissaire de police peut aussi intégrer des unités spécialisées comme les renseignements généraux, la police des frontières, la direction de surveillance du territoire, le service de protection des hautes personnalités…  Son travail est assez nombreux. Il peut être amené à participer à la recherche d’informations pour le compte du gouvernement. Il peut aussi contribuer à la lutte contre l’immigration illégale ou l’espionnage.