Conducteur (trice) d’ engins agricoles : fiche et métier

Charrue, moissonneuse-batteuse, tracteur, épandeur d’engrais, ensileuse… autant d’appareils pilotés par le conducteur de machines agricoles. Non seulement le conducteur d’engin agricole sait conduire ces machines mais il maîtrise également leurs caractéristiques techniques et mécaniques. Ainsi, le métier de conducteur de machines agricoles consiste à réaliser différents types de travaux liés à la production d’une ou plusieurs cultures. A la demande d’un agriculteur, il effectue les labours, les traitements ou la récolte.

Un conducteur d’engins agricoles peut ainsi travailler au sein d’une exploitation, dans une entreprise de travaux agricoles ou encore dans une coopérative d’utilisation du matériel agricole.

Formations à suivre pour accéder au métier de conducteur d’engin agricole

Lorsque le matériel est attaché à une Entreprise de Travaux Agricoles, une Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole ou à une exploitation agricole, avoir un permis de conduire n’est pas nécessaire, cependant, suivant le type de machines utilisées et de l’employeur, il est obligatoire d’avoir un permis B, C ou D sur chantier. Pour cela, il est conseillé de suivre un stage en certificat d’aptitude à la conduite en sécurité.

conducteur d engin agricoleMais tout d’abord, après la troisième, vous pouvez suivre deux ans d’études afin de préparer le CAPA production agricole, utilisation des matériels, spécialité productions végétales. Si vous continuer jusqu’à trois ans d’études, vous aurez le Bac pro agroéquipement ; ou le Bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole, option systèmes à dominante cultures ; le Bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole, option vigne et vin ; le Bac pro forêt ; le Bac pro maintenance des matériels, option A agricoles.

Pour deux années de plus, vous atteindrez le niveau Bac + 2 avec un diplôme en BTSA génie des équipements agricoles ou encore le BTS agroéquipement.

Les compétences requises pour être conducteur de machines agricoles 

 

Pour pouvoir exercer le métier de conducteur d’engins agricoles, il est important d’être polyvalent et efficace. En effet, le métier de conducteur de machine agricole se situe à mi-chemin entre l’agriculture et la mécanique. En effet, ce métier nécessite des connaissances pointues en mécanique, électronique, soudure, informatique, sans oublier les compétences en agriculture, élevage, travaux forestiers…

Pour ce métier, il est aussi indispensable d’avoir le sens de l’observation et le respect des règles d’hygiène et de sécurité. Il faut aussi être performant et savoir s’adapter à toutes les situations. Etant expert en agroéquipement, le conducteur de machines agricoles doivent aussi savoir choisir le bon matériel et être fort en négociation pour pouvoir bien négocier le prix avec le vendeur.

Perspectives d’évolution et salaire 

Un conducteur de machines agricoles peut accéder au poste de responsable de parc de matériels au sein d’une coopérative d’utilisation de matériel agricole ou d’une exploitation. Il peut aussi devenir chargé des relations avec les entreprises agricoles chez un concessionnaire, vendeur, démonstrateur ou représentant en matériel dans une société de construction et d’importation.

Le salaire du débutant est à partir du Smic. Mais pour donner une estimation, le salaire brut mensuel varie de 1457 euros à 1999 euros.