A-t-on besoin d’un conseiller d’orientation ?

Chaque individu possède ses propres aspirations quant au métier ou à la fonction qu’il veut exercer.  Le conseiller d’orientation aide la personne à bâtir un projet professionnel. Face à la difficulté de l’accès à l’emploi et l’augmentation des stress et des problèmes psychosomatiques liés au travail, le conseiller d’orientation psychologue est un fonctionnaire indispensable pour aider les jeunes et les adultes à  éclaircir leurs idées et à mieux préparer leur carrière pour ne pas se heurter au chômage et à ne pas commettre un mauvais choix dans leur orientation professionnelle.

Quels sont les rôles d’un conseiller d’orientation ?

 

Le conseiller d’orientation ou psychologue en orientation ou COP (conseiller d’orientation-psychologue) est un spécialiste de conseil personnalisé pour aider les jeunes, ou même les adultes, à choisir une filière qui correspondent à leurs parcours scolaires antérieures, leurs intérêts et leur personnalité. Il exerce plusieurs rôles :

  • Rôle d’informateur: il informe le public sur les métiers et les formations qualifiantes ou non existantes. Il contribue à prévenir les échecs scolaires et aide les élèves dans la construction de leur parcours.
  • Rôle d’accompagnateur : il ne dicte pas à l’individu le travaille qu’il doit faire, il l’aide à éclaircir ses idées et à lui donner les conseils utiles pour mieux avancer dans ses études et sa carrière. Chaque entretien est personnalisé et le COP peut être amené à effectuer des tests d’aptitude, de motivation et de personnalité.
  • Rôle de conseiller : il apporte une réponse adaptée à chaque cas qui lui est soumis.

Dans quelle situation a-t-on besoin d’un conseiller d orientation psychologue ?

 

	conseiller d orientation psychologueÀ part l’élève qui a besoin de soutien pour mieux organiser ses études en dépit de son manque de maturité, un adulte peut être confronté à des situations auxquelles il est recommandé de consulter  un COP.

  • Le choix de la filière: à partir du collège, l’individu commence à avoir une certaine idée de ce qu’il veut faire dans sa vie mais il ne connaît pas la formation requise pour y parvenir.
  • La prise de décision : une personne peut changer constamment d’idée de la carrière à mener en fonction des avis de son entourage et de ses réflexions personnelles.
  • La recherche d’emploi : avec quelques diplômes en main, l’intéressé postule à des offres auxquelles il croit que son profil correspond mais sans succès.
  • L’adaptation : la personne trouve un emploi mais elle est insatisfaite de ce qu’elle fait, elle est démotivé.
  • L’évolution de carrière : le salarié a reçu des formations et il aime son travail mais il cherche des conseils pour faire évoluer sa carrière vers des postes plus importants.
  • La réorientation : l’employé veut se tourner vers un métier où il se sentira plus épanoui et plus inspiré. Des changements intervenant dans sa vie peuvent également l’obliger à prendre un tournant dans sa carrière.

Pour cela, consultez nos fiches métier.

Comment devenir un conseiller d’orientation ?

 

Le COP est un fonctionnaire de l’Education Nationale. Les aspirants à ce poste doivent passer par un concours national. Voici les modalités :

  • concours ouvert à un détenteur de Bac + 3 minimum en psychologie mais la plupart des admis sont des titulaires de Master Pro de psychologie (Bac + 5).
  • les admis au concours, appelés des conseillers d’orientation stagiaires, suivent une formation rémunérée de deux ans dans un des centres de formations d’Aix-Marseille, Lille, Paris et Rennes,
  • après les deux ans de formation, l’impétrant passe les épreuves en vue de l’obtention du DECOP (Diplôme d’Etat DE Conseiller d’Orientation-Psychologie).