Suivre une formation serrurier : compétences requises !

Le serrurier est un métier qui fait partie de la catégorie des ouvrages en métallerie. Il conçoit les systèmes de fermetures des bâtiments qui se composent de métal. La formation serrurier comprend de nombreux apprentissages, car la serrurerie ne se borne pas à une seule tâche. Si vous êtes une personne habile et adroit de vos mains, une formation en serrurerie doit être envisagée.

Formation serrurier : comment faire ?

 

La serrurerie est un domaine où la précision est importante. C’est une des qualités requises pour un serrurier. Il faut aussi une personne qui a la capacité de travailler dans un environnement particulier : le bruit et la poussière. Le danger est aussi un quotidien qu’il faut savoir gérer et une bonne forme physique est nécessaire, car souvent il portera des charges lourdes.

Pour devenir un serrurier, il existe plusieurs options :

  • Obtenir un CAP serrurier métallier ou ferronnier
  • Obtenir un bac professionnel en chaudronnerie industrielle, en ouvrage bâtiment option métallerie, en menuiserie aluminium-verre…
  • Obtenir un brevet professionnel métallier, ou un BP installateur ou dépanneur en froid et conditionnement d’air, en menuiserie aluminium-verre

Le dépannage en serrurerie est aussi un secteur intéressant, car les incidents sont nombreux. Pour s’y former, il faut se tourner vers une formation serrurier dépanneur.

Formation serrurerie : apprendre le travail

 

Le serrurier façonne le système de fermeture selon les fiches et les dessins qui lui sont transmis. Il de soit aussi se conformer à des plans. Son travail est l’ensemble de plusieurs étapes : le façonnage, la mise en forme, la soudure, le polissage, l’installation, le fixage et bien d’autres encore. Il est aussi amené à intervenir sur le chantier.

Il travaille ainsi sur plusieurs types de machines pour pouvoir terminer son travail. Même s’il fait partie des métiers de métallier, il intervient sur des supports de toutes formes (plat, courbé…). Le serrurier utilise aussi de nombreux matériaux comme le cuivre, le fer, l’aluminium… Pour maîtriser toutes ces techniques, la formation serrurerie est indispensable.

Salaire d’un serrurier

 

formation serrurerieLorsque l’on débute dans le métier de serrurier, on est payé aux alentours du Smic. Les revenus d’un serrurier établi à son compte sont très variables : au minimum 1 500 € par mois avec une moyenne de 3 000 € mensuels et parfois plus selon sa compétence et le la région ou il exerce.

Le secteur du BTP (charpente, structure métallique, équipement de sécurité) est le client le plus important des entreprises de serrurerie.

Tarif serrurier : éléments importants à considérer !

 

Combien coute un serrurier ? D’une prestation à une autre le tarif serrurier peut varier. Les problèmes de clés ou encore de serrures sont assez fréquents ainsi qu’un depannage serrurier. D’autant plus, que nous ne sommes pas également toujours à l’abri d’un cambriolage ou encore d’un problème de vandalisme mais on peut aussi tout simplement claquer la porte en oubliant les clés à l’intérieur.

Pour tous ces cas, un changement ou une pose de serrure, une ouverture de porte, ou une réparation peuvent être indispensable.

Les éléments influant le tarif du serrurier

 

D’un serrurier à un autre, le prix d’un serrurier peut être différent mais en général il existe des éléments qui sont pris en compte pour établir le prix d’un dépannage serrurier.

  • Le type de prestation

Tous les problèmes de serrure ne se ressemblent pas. Le type de prestation influence considérablement le tarif appliqué. Le tarif d’un serrurier est fixé selon : la difficulté du travail et le temps engagé. Cependant, de nombreux serruriers proposent un tarif forfaitaire :

Pour blinder une porte : vous avez décidé de renforcer votre porte ou changer serrure porte blindée? Le prix dépend essentiellement du matériel pour le blindage. Cependant, de nombreux serruriers appliquent un prix autour de 400 €.

Pour remplacer un cylindre : pour ce genre d’intervention, le serrurier prendra en compte généralement le prix du cylindre. Mais on peut trouver un tarif de remplacement à partir de 75 €.

Reproduire une clé : selon la qualité de la clé et du système de la serrure sont évaluées le prix. 4 € suffisent pour des reproductions assez faciles mais le tarif peut facilement grimper à 80 €.

Une ouverture de porte : le type de serrure est très influent sur ce genre d’intervention. Il peut être simple et le tarif baisse également. Tandis que pour des systèmes plus complexes comme les serrures A2P ou encore à 3 points, la facture est plus élevée. Outre cela, il faudra aussi prendre en considération la période où le serrurier est sollicité car durant les jours de travail et les weekends ainsi que les jours fériés le tarif serrurier ouverture de porte est très différent.

Outre ces types d’interventions, il en existe encore d’autres comme par exemple le prix changement de serrure porte. Pour pouvez aussi voir le tarif plombier, le tarif électricien…

  • Le déplacement

Un serrurier est toujours amené à se déplacer dans son travail car dans la majorité des cas, le problème survient sur place, au domicile d’un client ou encore dans son lieu de travail. Outre la prestation, il faudra aussi penser à demander au serrurier le tarif du déplacement qu’il applique, qui est souvent forfaitaire basé sur le kilométrage. Cependant, la période est aussi à prendre en compte.

Au-delà d’une certaine heure par exemple, le serrurier applique un surcoût notamment s’il est appelé hors de ses heures ou de ses jours de travail. Il peut appliquer jusqu’à 50% du tarif habituel pour le déplacement. Il faudra ainsi être vigilant car des serruriers sont un peu excessifs. Donc en plus de la prestation, comme le changement de serrure porte, il faudra être attentif au déplacement.

  • Le coût de la TVA

Le tarif serrurier de la prestation dépend également du montant de la TVA qui y est appliqué. Qu’il s’agisse d’un tarif horaire serrurier ou encore d’un tarif à la prestation, l’intervention est assujetti à cette taxe. On peut distinguer cette taxation selon le cas :

Pour les situations d’urgence, la TVA est réduite soit un équivalent de 5,5%

Pour les situations normales la TVA appliquée est toujours de 19,9%. Mais il faut noter également que même si c’est une situation d’urgence mais suite à l’ordre émise par un huissier de justice la TVA demeure normale.