Bien rédiger sa lettre de motivation pour une candidature spontanée

Pour trouver rapidement un emploi, le candidat peut postuler directement sans attendre qu’une offre se présente. Le problème avec ce genre de demande est qu’il peut vraiment avoir un poste libre au sein de l’entreprise mais la motivation du postulant n’y correspond pas. Autre problème, le demandeur d’emploi rédige une lettre sans avoir une idée du profil requis ni de la nature des attributions ni même du poste qu’il pourra occuper éventuellement. Alors, voici comment bien rédiger une lettre de motivation spontanée.

Comment préparer une candidature spontanée ?

 

Plusieurs entreprises ont recours à des candidatures spontanées pour recruter. En effet, une nouvelle pratique veut que les entreprises se fassent connaitre sur les réseaux sociaux et invitent les bons candidats à les rejoindre. Pour profiter de ce mode de recrutement nouvelle génération, il faut que le postulant accorde de l’attention à la préparation de sa candidature.

  • Réunir les éléments qui parlent en mieux du candidat : sans paraphraser le CV, il faut préciser le domaine de compétence et la nature des stages ou des expériences antérieures (parler des missions accomplies).
  • S’informer sur les activités de l’entreprise et présenter un profil qui peut apporter un plus à ces activités.
  • Appréhender l’environnement de travail (pression, horaire strict, épanouissement individuel, importance du point de vue de chacun, …) et dire que le sujet serait tout à fait capable d’évoluer dans cet environnement.
  • Connaître la personne à qui adresser la demande. Pour bien cibler, envoyer la demande au responsable direct du poste convoité (Directeur commercial, Directeur marketing, etc.). Une méthode efficace consiste à demander un renseignement auprès d’un standardiste quant au nom du responsable. À défaut il faut adresser sa lettre au DRH ou au Responsable de recrutement.

Comment se faire recruter avec une candidature spontanée ?

 

candidature spontanéeAvant d’écrire une lettre de motivation spontanée, le candidat à l’embauche doit prendre en compte le fait que la rédaction à l’aveugle minimise sa chance. À lui de trouver un moyen pour impressionner le lecteur pour qu’à défaut de l’engager, celui-ci daigne au moins à conserver la lettre au cas où.

  • Le recruteur veut une motivation plus sincère : le candidat doit mettre l’accent sur l’entreprise (sa valeur, ses objectifs, sa réussite) plutôt que sur le poste à occuper. Il doit montrer que rejoindre l’organisation est le plus important.
  • L’entreprise recrute pour obtenir une valeur ajoutée : le demandeur d’emploi doit mettre en évidence ce qu’il peut apporter à l’entreprise en tant que futur employé.
  • Une place vacante dans l’entreprise peut correspondre légèrement au profil du candidat : ce dernier doit mentionner dans sa lettre sa polyvalence et sa faculté d’adaptation.
  • Le recruteur a en face de lui plusieurs demandes d’emploi : le postulant doit se montrer convaincant, la lettre doit ainsi refléter son sérieux, son dynamisme et son efficacité. Il doit être clair, concis et montrer que l’entreprise a besoin de lui.

Voici des  modèles de lettre de motivation pour candidature spontanée

 

Les exemples de lettre de motivation candidature spontanée suivant ont été sectionnés et regroupés par rubriques afin d’avoir une vision plus détaillée :

  1. L’aspect extérieur de la lettre :
  • écrire sur un papier de bonne qualité en soignant l’écriture ;
  • aérer la présentation et utiliser des phrases courtes et simples ;
  • les vocabulaires spécialisés (jargons) peuvent être utilisés si leur signification est maitrisée et que s’ils ont leur place dans la phrase ;
  • utiliser le temps présent ou le futur et éviter les verbes à la forme négative ;
  • bannir les fautes d’orthographe et les ratures ;
  • bien structurer les idées, soutenir les arguments avec des chiffres et ne jamais mentir.

 

  1. L’objet : ne pas préciser le poste et ne pas mentionner uniquement « candidature spontanée ». Viser un poste précis réduit la chance pour une autre place plus ou moins équivalente et écrire seulement candidature spontanée est la meilleure façon de ne pas intéresser le lecteur.

Exemple à faire : candidature spontanée suite à la découverte de votre site ; candidature spontanée suite à un entretien avec l’un de vos collaborateurs ; etc.

  1. L’accroche : attirer l’attention du recruteur avec des arguments pertinents sans oublier de montrer la motivation et la détermination :
  • la récompense « prix de l’innovation commerciale » reçue par votre entreprise m’a motivé à rejoindre votre organisation, étant moi-même un responsable commercial qui a contribué à augmenter le chiffre d’affaires de mon entreprise de XX € à XXX € en deux ans ;
  • En quête d’un nouveau challenge, diplômée en management et ayant réussi à négocier sans incident une restriction de personnel, j’ai l’honneur de vous adresser la présente pour vous faire part mon souhait de rejoindre votre équipe ;
  • Présent dans 50 pays, chiffre d’affaires de 120 millions d’euros, votre notoriété m’a intéressé au plus haut point et m’a motivé à postuler au poste de….. ;

 

  1. Corps de la lettre : pour rappel, il doit être concis tout en parlant des points forts du candidat :
  • habituer au déplacement fréquent, je peux accomplir avec efficacité les attributions de prospecteur étant moi-même un ancien agent commercial…. ;
  • 10 années d’expériences dans une multinationale où j’ai notamment participé à la négociation sur ……

 

  1. Conclusion : après avoir remercié l’employeur de son attention de lire la demande et en plus de la formulation de politesse habituelle, parler de la disponibilité du candidat pour un rendez-vous :
  • Je reste à votre disposition pour vous exposer l’ensemble de mes compétences et de mes motivations ;
  • C’est avec plaisir que je vous ferai part d’autres informations que vous jugerez utile à mon sujet lors d’un rendez-vous que vous fixerez à votre convenance.