Reconversion infirmière pour une situation professionnelle stable

Nombreux sont les raisons qui poussent une personne à s’engager dans une reconversion professionnelle. Cette envie d’entreprendre un autre chemin sur le plan professionnel touche les salariés de tout âge, que ce soit les jeunes, les adultes, ou même ceux qui sont déjà proche de la retraite. Se lancer dans une reconversion infirmiere et opter pour un changement de métier est en effet devenu de plus en plus fréquent au cours d’une carrière.

Les causes d’une reconversion infirmiere

 

La plupart des cas, c’est surtout à cause de l’insatisfaction face à la situation professionnelle actuelle. Cela peut aussi être dû à un salaire bas ou à une inexistence d’augmentation au sein de la société. D’autres personnes choisissent aussi de changer de travail car l’opportunité d’évolution de carrière est inexistante là où elles sont actuellement. L’une des raisons est aussi la mauvaise ambiance au sein du travail, c’est-à-dire que les relations entre les employés au sein même de l’entreprise ne sont pas bonnes. C’est à partir de ces différentes conditions alors que vient l’envie de trouver une porte de sortie en faisant une reconversion professionnelle.

Reconversion infirmier

 

Il est bien possible en effet d’entamer une reconversion professionnelle infirmier peu importe le métier exercé au départ. Cela dépend avant tout de la motivation de chacun car ce choix de changement ne peut se faire en un clin d’œil. À cet effet, il serait essentiel de consacrer à nouveau quelques années d’études supérieures car comme tout nouveau métier, cela commence toujours par un apprentissage. La reconversion infirmière est faite pour les personnes qui recherchent le contact avec des personnes qui sont à la source du besoin d’être soigné et également ceux qui veulent tout simplement contribuer à aider son prochain. Il existe aussi de nombreux choix dans ce domaine de travail une fois en activité comme travailler dans les hôpitaux, dans des maisons de retraite, dans les entreprises ou exercer en libérale.

Comment procéder pour se reconvertir au métier d’infirmière ou infirmier ?

 

reconversion infirmiereCe n’est pas souvent facile d’entamer une réorientation infirmière car c’est un travail exigeant, que ce soit sur le plan physique ou psychologique. En effet, dans ce métier, il faut à la fois soigner ses patients et prendre soin d’eux. Pour arriver à entamer une reconversion professionnelle infirmière, il sera nécessaire alors de suivre à nouveau une formation professionnelle dans un IFSI (institut de formation en soins infirmiers). La durée des études est de trois ans, et une fois terminée, l’étudiant obtient un DE (diplôme d’Etat infirmier) qui est l’équivalent d’une licence. Il existe au total plus de 300 établissements privés et publics en France proposant ce genre d’enseignement. Ces étudiants sont avantageux car leurs frais d’études ne dépendent pas du fait qu’ils soient dans un établissement public ou privé, ce sont plutôt les régions qui assurent le financement des études de ceux qui souhaitent devenir infirmier.

Cependant, cette offre est valable pour ceux en formation initiale qui ont encore moins de 26 ans. Pour le cas des personnes de plus de 26 ans ou ceux qui entament une reconversion professionnelle infirmier, obtenir un financement est un peu plus compliqué. Dans ce contexte, ils peuvent dépenser entre 800 euros à 3000 euros en frais d’études par année universitaire. Il est aussi possible de demander des subventions auprès de pôle emploi ou d’autres organismes équivalents pour le cas d’une reconversion, cependant quelques étapes seront encore nécessaires à suivre pour pouvoir bénéficier de cela.

Financement par les autres organismes

 

Pour le cas des employés, ils peuvent ne pas partir de l’entreprise de suite et pouvoir ainsi financer ses études en attendant. D’autres personnes optent pour l’aide des organismes de financement car de nos jours, il y en a plusieurs qui sont spécialisés dans le financement d’une formation dû à une réorientation professionnelle. Ces subventions sont alors perçues sous forme de bourses durant les années d’études. Certaines personnes choisissent aussi de se faire aider par les organismes tels que pôle emploi. Ce dernier finance en effet la formation de ceux qui postulent pour un poste en particulier.

Pour pouvoir bénéficier de cela, il est nécessaire de faire une demande au préalable et toutes les démarches administratives utiles pour arriver à cela seront facilitées grâce à l’aide d’un conseiller de chez eux. Cependant le financement peut ne pas être suffisant, dans ce cas, ce sera à l’étudiant de se charger de compléter la somme manquante.

La formation au sein des IFSI

 

Pour pouvoir suivre une formation, il est nécessaire avant tout d’être reçu après un concours d’entrée comportant deux épreuves écrites et un oral. Une fois en cours, ils reçoivent autant de cours de théorie que de pratique et cela en alternance. Les étudiants doivent effectuer par la suite des stages en soin de courte durée, de longue durée, dans des lieux de vie et dans une psychiatrie. Pour les infirmiers, il existe trois types de spécialisation au choix qui sont l’infirmière anesthésiste, de bloc ou puériculture.