Trouver sa voie : élément clé pour réussir sa reconversion !

Nombreux sont ceux qui désirent changer de métier. Au départ, la raison qui pousse vers cette envie de trouver sa voie et de changement est disparate. Il y a ceux qui disent qu’ils ne sont pas heureux, d’autres aspirent à une meilleure situation tandis que certains comptent exercer une activité qui donne du sens à leur vie. Face à cela, une question se pose : comment trouver sa voie professionnelle ? Afin d’aider les candidats au changement, voici une guide pour analyser son désir, de changer ce désir en ambition et de faire son ambition un moteur pour avancer.

Trouver sa voie : quels sont les raisons ?

 

Parfois, au moment de choisir son orientation professionnelle, beaucoup de personnes survolent cette question : « est-ce que je veux vraiment faire ce métier ?». Mais le problème se situe encore plus loin en arrière. Les jeunes choisissent une filière parce que : c’est la filière adaptée à son bac, il parait que ce domaine recrute, ses parents l’ont fait, ses amis sont dans la même fac, etc. Autant dire que le manque de discernement au départ conduit à faire un métier qui ennuie une fois dedans.

Parfois aussi, il y a des personnes qui organisent mieux leur vie, ils ont un plan de carrière bien défini et mettent tout (étude, formation, etc.) en œuvre pour arriver à leurs fins. Une fois leur but atteint, ils se rendent compte que ce n’est pas tout à fait ce qu’ils attendaient. Enfin, il y a ceux qui sont forcés de changer de métier à cause de leur situation : licenciement, impossibilité de réintégrer le métier, le métier ne fait pas vivre, etc.

Que faire si son métier ne correspond pas à sa vocation ?

 

Trouver sa voie professionnelle dès l’entame de sa carrière n’est pas donné à tout le monde. Face à la démotivation dans son milieu professionnel, le salarié choisit une de ces décisions :

  • Se résigner et rester en essayant tant bien que mal d’améliorer son sort au sein de l’entreprise. L’individu peut obtenir une promotion ou une augmentation mais il aura à un certain moment de sa vie le sentiment de n’avoir rien accompli de sa vie et de n’a pas trouvé le bonheur dans ce qu’il fait.
  • Trouver un autre poste ou changer d’employeur sans savoir vraiment ce qu’il veut, et refaire la même erreur qui conduit à l’insatisfaction. Ceci peut conduire à tomber dans le cercle vicieux de l’inacceptation de son sort. L’individu risque de devenir un instable notoire ou bénéficie d’un coup de pouce du destin et tombe finalement sur une profession qui le rend heureux.
  • Faire le point, savoir ce qu’il veut, prendre des décisions appropriées et avancer en mettant toutes les chances de son côté.

C’est cette dernière décision qui est la plus structurée et la plus adéquate et qui mérite d’être approfondie dans les lignes qui suivent.

Comment trouver sa voie professionnelle et franchir le cap ?

 

trouver sa voiePremièrement, la meilleure façon d’avancer dans la vie est d’être proactif : se projeter dans l’avenir, anticiper le changement et être toujours prêt à toute éventualité. Deuxièmement, pour ne pas se tromper de direction, il faut savoir ce que l’on veut, apprendre à comprendre ses désirs et  connaître son potentiel.

Voici donc ce qu’il faut faire :

  • Redéfinir sa vocation : la phrase « quand je serai grand je serai un(e) … princesse, militaire, etc. » est prononcée souvent par les enfants. Les enfants rêvent de faire tel ou tel métier quand ils voient de la magie, de la beauté, du bonheur et de l’admiration dans ce métier. Pour les adultes, identifier le métier qui a du sens passe par le centre d’intérêts. Répondre aux questions : quel était son rêve d’enfance ? Dans quelle condition et pour quel but veut-on travailler ?
  • Croire en son potentiel : la conviction est un moteur inébranlable. Commencer par se dire que l’on serait capable de faire ce métier qui fait envie. Ensuite, il faut travailler son point fort et déterminer les qualités qui peuvent aider dans cette nouvelle voie : la passion, l’envie d’apprendre, le goût du risque, le sens du défi ? Et enfin explorer ses talents : sens artistique,
  • Préparer sa reconversion : à la question quel métier pour moi, il faut répondre par comment obtenir un métier ? Pour ce faire, l’intéressé doit se doter des moyens pour y parvenir.
  • Acquérir une nouvelle compétence,
  • Renforcer ses capacités,
  • Etre prêt le moment venu.
  • Tout ça se résume à suivre une formation à distance ou dans le cadre d’un congé en formation professionnelle.

Pour terminer, force est de constater que les personnes qui ont franchi le pas de la reconversion réussissent plutôt bien leur vie. Et d’un parce qu’ils ont de l’ambition, de deux car ils sont motivés et ne veulent pas revenir en arrière et parce qu’ils sont surtout heureux de faire ce qu’ils font.